Fabrication maison

de produits à base de plantes

Une promenade avec Marie


Je rencontrais Marie un samedi matin de septembre.

"Je n'avais jamais fait de sortie pour reconnaitre les plantes médicinales" me dit-elle. 


Après un brin de marche, nous faisons une pause près du plantain lancéolé. J'explique à Marie que c'est une plante remarquable pour tout problème de peau. Elle m'explique que sa fille Maéva souffre d'eczéma et je lui donne ma recette de l'onguent au plantain. 


Elle me regarde d'un air ébahi : "Vraiment, il n'y a que 4 ingrédients ? J'essaye dès demain, en plus Maéva m'aide beaucoup en cuisine, elle va adorer ! "


Plus loin, nous découvrons le sureau qui expose encore quelques fruits noirs et juteux. Je lui explique que l’on peut en faire un délicieux sirop pour stimuler le système immunitaire des enfants pendant l'hiver. Justement, ses deux enfants sont très souvent malades. Elle ne savait pas que l’on pouvait le faire chez soi avec simplement des baies et du miel.

En fin de journée, Marie réalise quelque chose de très important : nous pouvons reprendre notre santé en main en fabricant des produits simples et sains. Rien de plus facile lorsque l'on est bien guidé !

5 préparations essentielles !

⬇︎ ⬇︎ ⬇︎


Les produits indispensables

Voici ce que vous pouvez fabriquer chez vous pour garder ou retrouver la santé. Ces préparations sont très simples à réaliser et donnent un produit final authentique et plein de vie !


Vous trouverez toutes les matières premières nécessaires à ces recettes, les plantes en particulier, dans votre herboristerie ou magasin de produits naturels.

  • Une infusion est tout simplement la plante que vous laissez macérer dans de l'eau chaude. Vous attendez une dizaine de minutes puis vous filtrez. Le liquide obtenu aura les propriétés de la plante. Vous pouvez donc le boire ou l'appliquer en externe à l'aide d'une compresse. L'infusion est en général utilisée avec les parties tendres de la plante (feuilles et fleurs).

  • Une décoction est similaire à l'infusion, mais vous faites bouillir la plante pendant plusieurs minutes car les parties de plante utilisées sont très dures et fibreuses (racines et écorces). Ensuite vous éteignez le feu et vous laissez reposer encore une dizaine de minutes. Vous filtrez et vous buvez ou vous appliquez en externe à l'aide d'une compresse.

  • Une teinture est une macération de plante dans de l'alcool. L'alcool est très efficace pour extraire les propriétés de la plante. Pour doser une teinture, on compte un certain nombre de gouttes que l'on prend dans un doigt d'eau froide. C'est une forme très pratique à transporter avec soi.

  • Un sirop est une infusion ou une décoction que vous avez faite réduire, puis dans laquelle vous avez rajouté du sucre ou mieux, du miel liquide. Cette forme est très pratique pour ceux (petits ou grands) qui ont un palais un peu trop sensible et trouvent les plantes trop amères ou fortes.

  • Un macérat huileux est la plante sèche que vous laissez macérer dans une huile végétale, une huile d'olive ou d'amande douce par exemple. L'huile ayant un peu plus de mal à extraire les propriétés de la plante, il faudra laisser macérer plus longtemps. Vous filtrez ensuite et vous appliquez cette huile réparatrice sur la peau.

  • Un onguent est un macérat huileux qui a été épaissi avec de la cire d'abeille. C'est aussi simple que ça ! Huile et cire d'abeille donnent une substance épaisse que vous pouvez transporter dans de petits pots dans votre sac. Rien de mieux pour les petits bobos, piqûres, éraflures, etc.

  • Une crème est une émulsion entre un macérat huileux de plante et un hydrolat (un produit de la distillation des plantes). C'est un produit soyeux, pénétrant et d'une incroyable douceur. La crème est un peu plus longue à préparer mais vous ne regretterez pas l'investissement en temps ! 

5 préparations essentielles !

⬇︎ ⬇︎ ⬇︎


Les bonnes méthodes

Je vous donne les recettes détaillées dans le PDF gratuit. Mais je voudrais aussi vous offrir quelques méthodes génériques à connaître lorsque vous vous lancez :

  • Pour l'infusion ou la décoction, la grande question est toujours quelle quantité de plante utiliser. Pour faire ce choix, il vous faudra quelques bons ouvrages de référence. En effet, chaque plante a sa force. En général, les auteurs classiques recommandent en moyenne autour des 30 g de plante par litre d'eau. Une tasse à thé contient environ 250 ml d'eau, donc par tasse cela vous fait environ 7,5 g. Oui cela fait beaucoup, et si vous démarrez juste dans le monde des plantes, il vaudra mieux commencer avec des quantités plus basses, disons 4 à 5 g par tasse. Et surtout, informez-vous au préalable. 
    Dans le PDF gratuit, je vous explique comment faire une infusion d'ortie qui va vous reminéraliser.
  • Pour la teinture, en général vous allez utiliser 500 ml d'alcool pour 100 g de plante sèche. En moyenne, un alcool à 45° fera l'affaire. Vous pouvez utiliser du rhum ou du vieux marc, mais la vodka ou l'alcool de fruit auront un goût plus neutre qui laissera s'exprimer le caractère de la plante. Vous placez la plante sèche finement coupée dans un bocal puis vous rajoutez l'alcool. Vous laissez macérer pendant 2 semaines en secouant tous les jours puis vous filtrez au travers d'une passoire de cuisine et vous stockez. ​
    Dans le PDF gratuit, je vous explique comment fabriquer une teinture de fumeterre pour nettoyer le foie.
  • Pour le sirop, il faut d'abord faire une infusion ou une décoction. Ensuite, dans la plupart des cas, il faut faire réduire le liquide de moitié afin de concentrer l'efficacité du sirop. Ensuite il faut rajouter le sucre ou le miel. Dans mes recettes, je mets beaucoup moins de sucre que ce qui est suggéré par la plupart des auteurs. De plus, je remplace le sucre par du miel. Pour être précis, j'en mets 2 fois moins (j'utilise 100 ml de miel liquide pour chaque 100 ml de liquide réduit). Mais j'ai d'autres astuces pour la conservation : du citron et parfois un peu d'alcool si le sirop n'est pas destiné aux enfants.
    Dans le PDF gratuit, je vous explique comment préparer un sirop au sureau pour stimuler l'immunité.
  • Pour le macérat huileux, je vous conseille de démarrer avec une plante sèche qui a été réduite en morceaux les plus petits possible. Si la plante n'est pas fragile (les plantes aromatiques le sont), vous pouvez la réduire en poudre au moulin à café d'abord. Ensuite vous la placez dans un bocal et vous recouvrez d'huile végétale de votre choix (amande douce par exemple). Vous laissez macérer 6 semaines puis vous pouvez filtrer au travers d'un tissu en coton. Notez que la chaleur va grandement aider la macération, c'est pour cela que je vous parle de bain marie dans le PDF.

  • Pour l'onguent, vous faites chauffer votre macérat huileux au bain-marie puis vous faites fondre la bonne quantité de cire d'abeille dedans. Pour 100 ml de macérat huileux, vous allez rajouter 12 g de cire coupée en morceaux. Faites l'expérience, prenez 100 ml d'une simple huile végétale et faites fondre 12 g de cire dedans. Vous avez fait votre premier onguent ! Bon, il vous manque la plante, mais pour un premier essai, vous pouvez déjà apaiser votre peau et réparer vos lèvres pendant l'hiver !
    Dans le PDF gratuit, je vous explique comment réaliser un onguent au plantain pour calmer une peau enflammée.
  • Pour la crème, vous allez faire une émulsion à l'aide d'un batteur. Il vous faudra un macérat huileux de votre choix et un hydrolat. Vous pouvez acheter facilement les hydrolats sur internet ou dans votre magasin bio. Tout d'abord, vous allez utiliser 8 g de cire d'abeille pour chaque 100 ml de macérat huileux. Faites fondre la cire dans le macérat huileux au bain-marie. Ensuite, vous allez verser ce liquide dans 130 ml d'hydrolat que vous avez placé dans un saladier.  Versez en un fin filet en même temps que vous battez, et la crème apparaîtra au bout d'un moment. C'est un peu comme monter une mayonnaise !
    Dans le PDF gratuit, je vous explique comment préparer une crème anti-âge à la centella asiatica.

5 préparations essentielles !

⬇︎ ⬇︎ ⬇︎

La nature regorge de secrets de santé...
Rejoignez une communauté grandissante, 
Et apprenez à devenir indépendant !

SASU Althea Conseil - 838C Route de Cavaillon - 84440 ROBION, France

www.altheaprovence.com⎢(+33) 483 437 730⎢contact@altheaprovence.com

Mentions légales et Respect de la vie privée

Ce site ne fait pas partie de Facebook ou Facebook Inc. De plus, ce site n'est en aucune façon affilié à Facebook. Facebook est une marque déposée de Facebook Inc.

Copyright © 2018 Christophe Bernard – ALTHEA CONSEIL – Tous droits réservés

Mentions Légales