Telle une plante, la santé se cultive

Au travers de ce site, je partage mon expérience sur les plantes médicinales, en espérant participer à petite échelle au bien-être de mes lecteurs. Je suis un passionné de plantes médicinales sous toutes leurs formes. Vous trouverez plus d’informations à mon sujet dans ma page profil.

Patience, observation et respect des plantes me permettent chaque jour d’en apprendre un peu plus à leur sujet. Lectures, formations, discussions avec collègues et clients me fournissent le stimulus intellectuel. Mais la matière grise n’est pas tout, pour connaitre les herbes il faut se retrousser les manches et savoir se pencher à leur niveau. Pour moi, une bonne journée se finit le cerveau plein et les mains pleines de terre.

Althea Provence : Plantes médicinales et nutrition Althea Provence : Plantes médicinales et nutrition Althea Provence : Plantes médicinales et nutrition Althea Provence : Plantes médicinales et nutrition
Centaurea montana
Arnica chamissonis
Monarda fistulosa
Anemopsis californica

D’ailleurs, pour les jardiniers voulant créer leur jardin de médicinales, je vends mes propres graines, issues des plantes que je cultive dans le plus grand respect, en utilisant uniquement des engrais naturels. Vous pouvez acheter mes graines sur mon nouveau site internet : Le Jardin des Médicinales.

La partie articles du site est mon lieu de partage d’informations et d’idées. C’est une page que je mets à jour tous les mois, en me basant sur mes expérimentations et résultats obtenus dans mon cabinet de naturopathie. Les articles sont en général détaillés et traitent de sujets en profondeur.

La partie blog est destinée à vous tenir informé des dernières nouvelles et recherches scientifiques en dates, ainsi qu’a partager des recettes ou conseils de santé. Les articles sont courts, et mis à jour d’une manière hebdomadaire.

J’offre des consultations sur rendez-vous dans le Vaucluse, et à tous les francophones où qu’ils soient grace à Skype, iChat ou autres outils de téléconférence, ou simplement par téléphone. Mes outils : la nutrition, les compléments alimentaires et les plantes.

Althea Provence : Plantes médicinales et nutrition Althea Provence : Plantes médicinales et nutrition Althea Provence : Plantes médicinales et nutrition Althea Provence : Plantes médicinales et nutrition
Scutellaria baicalensis
Verbena hastata
Asclepias tuberosa
Anemone pulsatilla

Si vous aimez ce site, abonnez-vous à mes pages Facebook, Google+ ou Twitter afin de recevoir mes annonces éducatives sur les plantes (voir boutons en haut de page).

La plupart des photos que vous trouverez sur ce site sont prises par moi-même, soit dans mon jardin de médicinales (toutes les photos sur cette page par exemple), soit dans la nature Provençale.

Bonne lecture !

christophe-bernard-signature


Dans ses objectifs d'éducation à l'international, Christophe Bernard fournit par internet des informations éducatives pour tout lecteur francophone vivant dans n'importe quel pays du monde. Ces données ont été puisées dans la littérature historique et traditionnelle sur les herbes. Elles n'ont pas pour but de remplacer l'avis médical dispensé par un médecin en ce qui attrait aux problèmes d'ordre médical, y compris le diagnostic, le traitement ou la guérison de maladies ou autres affections physiques ou mentales, etc. Il n'est donc aucunement dans l'intention de Christophe Bernard de poser des diagnostics ou d'établir des prescriptions. Il décline formellement toute responsabilité, quelle qu'elle soit, dans les cas d'auto-prescription sans l'autorisation préalable d'un médecin.

Copyright © 2010-2014 Althea Provence / Christophe BERNARD - Tous droits réservés
N° SIRET : 788 484 871 00017

37 thoughts on “Accueil

  1. Bonjour,

    Je suis alcoolique chronique abstinent depuis plus de 5 ans.

    une fois les extraits de plantes dissous dans une teinture mère, peux t’on faire évaporer l’alcool pour les utilisations par voie interne???

    Merci pour votre réponse, Cordialement, nicolas

    Répondre
    • Oui mais il y a souvent beaucoup trop de perte. Revenir aux formes traditionnelles – infusion et décoction est parfois la meilleure des solution. Ou trouver un bon extrait glycériné, ou la plante a été teinturée d’abord dans l’alcool, puis transférée dans de la glycérine par un procédé qui n’abime pas trop les choses. Quelles plantes vous intéressent ?

      Répondre
  2. Bonjour,

    Je viens de découvrir votre site et m’ inscrire à votre lettre d’information, merci pour tout ce partage!!
    Après 12 années d’errance médicale la « Borréliose de Lyme » à été diagnostiquée en mai dernier, mais les thérapeutes connaissant la maladie sont rares, avez-vous déjà été confronté à des patients souffrants de la maladie de Lyme, avez vous une idée des plantes qui pourraient m’aider à atténuer cet effet  » brouillard dans le cerveau » et état léthargique!!

    Belle journée de printemps
    Bien cordialement
    Huguette B.

    Répondre
    • Bonjour,
      J’ai travaillé avec 2 clients qui trainaient une borréliose depuis des années. J’ai donc pu rechercher les protocoles. La plante clé qui revient le plus souvent : le cardère (Dipsacus sylvestris).

      Répondre
    • Bonjour,

      Merci pour votre réponse rapide, effectivement je suis allée sur quelques sites concernant la « Borréliose de Lyme » et la cardère est très souvent recommandée…….
      je lis tellement de documents concernant « lyme » pour essayer de comprendre cette maladie que parfois je passe à coté de certaines choses………………………j’ai rendez-vous la semaine prochaine avec un naturopathe ayant eu la « Borréliose de Lyme » j’espère qu nous pourrons mettre en place un protocole de soin, pour que je puisse enfin voir le début d’une amélioration!!
      Belle fin de week-end
      Cordialement
      Huguette

      Répondre
  3. Bonjour
    Heureuse de découvrir votre site et ces judicieux conseils… je suis originaire du Vaucluse et habite pour l’instant en Martinique. Esthéticienne spécialisée en amincissement et Nutrition préventive depuis une quinzaine d’années -hygiène alimentaire préconisant l’alimentation avec les produits des marchés locaux bio de préférences- Je viens de terminer un cycle de formation d’un an de Conseiller en Hygiène de Vie (1ère année de Naturopathe) ou j’ai appris une partie de la pharmacopée locale, phytothérapie, aromathérapie…. et je suis passionné par ce que je découvre…. J’ai hâte de lire vos lettres d’informations et vos conseils sur facebook et j’espère avoir la chance de vous rencontrer si ma route me ramène vers le Vaucluse.
    Cordialement
    Yvette

    Répondre
  4. Bonjour . Merci de me préciser comment obtenir un identifiant?
    Je tourne en rond et ne trouve pas !
    Merci de votre réponse
    Marie ange GIl

    Répondre
    • Bonjour – la seule raison pour laquelle vous avez besoin d’un identifiant est pour obtenir le prix de mes consultations. Le reste du contenu de ce site est ouvert à tout public. Si effectivement vous avez besoin de cette information en plus, faites moi savoir et je vous l’envoie par email, cela simplifiera les choses.

      Répondre
  5. Bonjour,
    Déjà un grand merci à vous!! J’adore vos deux sites et je viens enfin de commander des graines d’Echinacée pourpre!! J’espère que ça va marcher et que ce ne sera pas trop tard pour les semer après les quelques semaines au frigo!!
    Merci encore de partager avec nous votre savoir, c’est passionnant!
    Bien cordialement,
    Anneli

    Répondre
  6. Quel Bonheur de découvrir un nouveau lieu de rencontres sur la toile où l’ on peut conscientiser à quel point le nombre d’ Humains attirés par le Monde Végétal est important, imaginons même, en développement fabuleux!
    Je suis pour ma part attirée par ce Monde, notamment celui des Plantes sauvages, depuis une petite dizaine d’ années, grâce à une fantastique herboriste de Bretagne, et aujourd’ hui je souhaite poursuivre l’ acquisition de mes petites connaissances en tentant de les transmettre à mon tour…Ce que j’ adore également c’ est la Cuisine des Plantes sauvages … Ce sont ce type d’ ateliers que je propose au sein de mes chambres et tables d’ hôtes … Or, ce qui est encourageant, c’ est le nombre croissant de personnes intéressées par ce type d’ activités et d’ échanges !
    Vive le Vert ! et grand Merci à Vous !
    Annie

    Répondre
  7. Merci. Je cherchais de la TM de plantago (je suppose que c’est le plantain), pour bains de bouche anti aphtes, et visiblement le laboratoire Boiron n’en fait plus, comme des tas de produits bien utiles et que l’on ne trouve plus à l’heure actuelle (Est-ce à cause des lobbies et de l’Europe ?).Vos conseils arrivent à point nommé. Merci, Salutations.
    Francine

    Répondre
  8. bonjour Christophe
    n’auriez vous pas changer l’ordre chronologique des « questions/réponses »? ou alors un inversement des « pôles  » a eu lieu …car du coup si je veux mettre une réponse ou poser une question en rapport avec un message il faut que je remonte touuuuut en haut de la page, au risque de perdre le fil et de tomber. Est-ce un changement de votre part ou bien est ce mon ordi qui me joue des tours ?

    Répondre
  9. Bonjour Christophe,
    Merci beaucoup pour ce site passionnant et de votre patience pour partager vos connaissances !

    J’aurais aimé avoir une info au sujet de l’ocimum sanctum, Pensez vous que je puisses l’acheter en plan dans une jardinerie? je n’ai pas de jardin et je ne pense pas être très expérimentée pour faire pousser les graines..

    Je voulais l’utiliser pour faire des decoctions et tisanes…

    Merci beaucoup!

    Répondre
    • Bonjour Maïlys,
      C’est plutôt compliqué de trouver le basilic sacré en jardinerie, sauf dans certaines pépinières qui se spécialisent dans le basilic. J’en ai une près de chez moi. Je ne sais pas s’il y en a beaucoup d’autres… Par contre, vous trouverez, je pense, des sites qui se spécialisent dans l’envoi de plants.

      Répondre
  10. Bien à vous cher Monsieur,
    Depuis quelques jours, je surfe sur le net afin de trouver comment faire une bonne macération alcoolique et je me posais la question est ce possible de le faire avec du rhum car on le trouve facilement aux antilles où j’habite et là je suis tombée sur votre site très très intéressant car j’aime beaucoup tout ce qui est naturel et je me soigne avec les plantes et mon alimentation.

    Répondre
    • Bonjour,
      Oui tout à fait, vous pouvez utiliser du rhum – ce qui importe pour l’extraction de la plante, c’est le taux d’alcool. Vous trouverez donc du rhum à 40°, 45°, 50° et 55° et certaines plantes demanderont des taux plus ou moins importants. Dans le doute pour une plante médicinale sèche, utilisez du 45°. Le rhum donne un petit goût douceâtre aux teintures qui pour moi n’est pas désagréable. Je vous recommande de lire ma page sur les teintures mères par macération (dans la section « articles »).
      Je vous souhaite de bonnes préparations…

      Répondre
  11. Bonjour

    Je suis heureuse de découvrir votre site, et votre parcours. J’ai fait une formation d »herboriste en France avec L’ARH, et je poursuis mon apprentissage avec FLORAMEDICINA au Canada. Je me sens donc très proche de vos contributions, et de vos conseils. Je suis commerçante en plante médicinale, cueilleuse, j’ai un petit jardin, je fais mes transformations, et j’organise conférences et sorties botaniques dans ma région. J’aimerai m’installer en cabinet à l’avenir, mais le cadre légal français me retient un peu. Je vais commencer par essayer la culture de nouvelles plantes, la transformation en teintures de plantes…. et je vais continuer à vous suivre avec grand intérêt. Merci pour ce beau site et les partages!!

    Répondre
    • Bonjour Emmanuelle. Votre parcours est très intéressant. Vous êtes installée dans quelle région ? Je cultive et cueille beaucoup moi aussi, pour le plaisir et pour mes proches, et je fais des sorties botaniques. Que du plaisir. N’hésitez pas à me contacter si vous voulez discuter plus.

      Répondre
  12. Bonjour,

    Je viens d’essayer de m’abonner mais cela n’a visiblement pas fonctionnée !? (Pas de retour de mail pour le moment de votre part… pourriez-vous vérifier SVP ?)

    Merci pour vos 2 sites et les informations que vous prenez le temps de mettre en ligne également pour nous et transmettre votre savoir, votre passion !

    En attendant d’avoir moi-même un jardin, cela me donnera des idées pour plus tard !

    Etant moi-même thérapeute en médecines énergétiques (shiatsu, ayurvéda, aromathérpaie, … ) j’utilise très souvent les plantes (en tisane, en alcoolature, TM, macérat huileux, cataplasmes, …)

    Je recommande d’ailleurs souvent LE MILLEPERTUIS autours de moi et utilise très fréquement le macérat huileux que je réalise moi-même chaque année.

    Très bon WE de Paques et au plaisir de vous lire et de recevoir votre lettre d’informations qui je ne manquerai pas de lire avec beaucoup d’intérêt !

    Bien cordialement

    Sylvie-Noëlle

    Répondre
  13. Merci pour conseil, je pourrais peut-être essayer de venir en juin pour l’atelier (j’habite entre Narbonne et Carcassonne), d’ici là j’aurais rencontré suffisamment de difficultés de jardinage pour entendre les réponses et mettre en application…
    Je vais donc faire une petite sélection de plantes, les commander et me lancer.
    Quand à l’idée de choisir un thème ! je n’aurais pas pensé à cela car je n’avais pas l’idée de soigner mon diabète mais plus de retrouver une hygiène de vie… cela m’incite à réfléchir à mes motivations/besoins ou pourquoi pas de prévoir une évolution dans ma démarche
    J’ai lu pas mal d’articles depuis que j’ai déménagé (3 mois) mais j’avoue avoir du mal à comprendre les toutes les notions médicales et il y a tant de paramètres… mais cela pourrait être l’objet d’une réflexion
    Pour l’instant j’associe ma démarche à retrouver le chemin du plaisir
    Merci d’avance, je file consulter le catalogue peut être commencer par les fameuses 6 plantes
    Merci encore pour ta disponibilité
    Cordialement
    Martine

    Répondre
    • De rien. Je finirai par avoir toutes ces infos sur mes sites, mais probablement pas ce printemps là. Mais c’est vrai que c’est une bonne réflexion à faire à un moment où à un autre. Mais bon, c’est bien aussi de commencer petit, sans trop se prendre la tête. Rien que le fait de démarrer, c’est tout bon.

      Vu la demande de mes lecteurs et clients, je suis aussi en train de définir une nouvelle offre (bientôt sur mon site), qui consiste à donner une consultation en personne ou par skype à une personne ou une petite famille (couple et enfants). Mais au lieu de délivrer une liste de recommandations naturopathiques basée sur les déséquilibres de chacun, je délivre une liste de plantes à introduire au jardin, et comment s’en occuper et les utiliser. Ce document peut ensuite être confié à un jardinier professionnel, ou au jardinier de la maison. J’aime l’idée car cela s’intègre vraiment bien dans l’idée de prendre soin de soi de A à Z…

      Répondre
  14. Bonjour,
    Voilà je viens de m’abonner et je voulais vous remercier pour vos 2 sites et les informations que vous mettez en ligne. Je viens de déménager et j’ai enfin un petit jardin, j’habite dans le Minervois (11 Aude)… c’était un rêve et je voudrais commencer un petit jardin de médicinales. (je ne me suis jamais occupée de ma santé jusqu’à présent donc je suis plus qu’ignorante…) Je pensais surtout à la verveine, la lavande, les aromatiques et je suis interpellée par l’ortie… je suis diabétique de type II et cette plante qui a de multiples propriétés pourrait être l’une des premières que je voudrais planter. Pouvez-vous me conseiller un livre ou article où je pourrais trouver l’information pour commencer à la fois ce petit jardinage Santé et apprendre à utiliser les plantes pour les besoins quotidiens – je sais que vous vendez les graines et j’ai déjà lu vos explications pour le jardinage…
    au départ, j’avais trouvé le site floramédicina, mais je cherchais quelque chose de simple et pratique pour apprendre en pratiquant et au fur et à mesure car je suis plus qu’ignorante et c’est une démarche nouvelle
    Merci d’avance
    Martine

    Répondre
    • Bonjour Martine,

      Je suis content de voir que vous allez démarrer ce petit jardin. Le processus lui-même est pour moi aussi thérapeutique que les plantes ! Hélas je n’ai jamais mis la main sur un livre français qui m’a séduit. C’est vrai qu’il faut faire le choix de ses premières plantes, les entretenir et les utiliser. Je ne sais pas si vous êtes dans le sud-est, mais je vais donner un atelier d’une journée sur ce sujet là. Voir http://www.altheaprovence.com/ateliers/, en bas de la page.

      Bref, je crois que le plus simple est de choisir un thème, puis de choisir les plantes autour de ce thème. Pour vous, cela pourrait être le diabète noninsulinodépendant, avec des plantes antioxydantes (car votre stress oxydatif est élevé – une toute simple : le romarin), des plantes qui vous aident à corriger cette résistance à l’insuline (le basilic sacré est intéressant, le fénugrec), etc. L’ortie est très minéralisante, et les minéraux comme le magnésium sont essentiels pour un bon métabolisme du glucose. N’oubliez pas de vous renseigner au sujet des interaction potentielles entre plante choisie et médicaments (metformine, etc).

      J’aimerais bien vous en dire plus, mais il me faudrait écrire des pages! Je note sur ma liste : un article bientôt sur mon site de jardinage au sujet du choix des plantes pour commencer un petite jardin…

      Bon jardinage !

      Christophe

      Répondre

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>